Les 4 piliers de l'indépendance financière

Les 4 piliers de l’indépendance financière

Qui n’a jamais rêvé de liberté, de pouvoir faire ce qu’il veut de son temps, de se consacrer à ses passions et en vivre ? Qui n’a jamais rêvé de devenir indépendant financièrement pour ne plus devoir travailler pour un patron tyrannique et dans un domaine qui ne lui plait pas ?

La bonne nouvelle c’est que ce n’est pas quelque chose qui est réservé à l’élite. Il ne faut pas forcément être quelqu’un d’extrêmement intelligent ou doué.

Tout le monde peut prétendre à un avenir doré via au moins l’un des 4 piliers de l’indépendance financière. Cela ne se fera pas du jour au lendemain. Mais avec les bonnes connaissances et du temps, c’est envisageable et ce, peu importe votre situation financière actuelle.

Ce sera plus difficile si vous partez d’une situation moins avantageuse (salaire équivalent au SMIC, crédits à la consommation etc.) mais ce n’est pas impossible pour autant. Avoir un salaire plus élevé ne veut pas dire être plus riche. Cela rime souvent avec plus d’achats et dépenses inutiles.

Je suis sûr que vous aussi vous connaissez quelqu’un qui gagne 1500 euros par mois et qui chaque année s’achète le dernier iPhone, qui vaut presque le même prix !

Pour avoir des revenus passifs stables, il est important de “ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier”. La diversification est la clé en matière d’investissement ou de gestion financière. C’est sur ce principe que sont basés les 4 piliers de l’indépendance financière.

La formation est la clé

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de prendre conscience d’un point essentiel.
Pour avoir les meilleurs résultats possible dans l’un de ces piliers, il faut absolument se former.

En effet, se lancer tête baissée dans l’investissement boursier ou encore l’immobilier peut s’avérer très risqué sans les connaissances adéquates et ainsi vous mener à des pertes considérables. La base de l’enrichissement passe par l’assimilation puis l’utilisation de ces connaissances.

Je peux vous donner un exemple concret : avant d’investir dans l’immobilier, j’ai acheté une formation à plusieurs milliers d’euros qui m’a permis de me former et d’économiser pas mal d’argent par la suite.
Par exemple, j’ai fait une économie de 9000 euros sur le prix de l’un de mes appartements grâce à des techniques de négociations enseignées dans la formation. C’est énorme !

Ceci étant dit, voyons maintenant ensemble les 4 piliers de l’indépendance financière :

  • La bourse
  • L’immobilier
  • Le business physique (création d’entreprise / entrepreneuriat)
  • Le business sur internet

Quels sont les 4 piliers de l’indépendance financière ?

Pilier n°1 : la bourse

L’investissement en bourse constitue l’un des piliers de l’enrichissement le plus risqué si l’on ne se forme pas correctement. Il demande à la fois connaissances et discipline. Mais une fois maîtrisé, il s’agit de l’un des actifs qui présente les meilleures performances sur le long terme. Notamment grâce à une stratégie basée sur la distribution de dividendes qui permet de ne pas dépendre de la fluctuation du cours des actions sur lesquelles nous investissons.

image-bourse

Ce levier est assez peu utilisé. En effet, seul 1 français sur 5 se dit prêt à investir sur les marchés actions soit 20% de la population. Pourtant les français auraient un intérêt certain à investir en bourse.

Les marchés offrent à l’investisseur un très bon rendement, une maîtrise des risques mais aussi de la liquidité car ils ne ferment jamais. Il est possible de revendre ses actions à tout moment (lors des horaires d’ouverture de la bourse, en France : 9h-17h30) et donc de récupérer son argent rapidement.

Si vous souhaitez investir en bourse, les banques ne sont pas le seul moyen possible de le faire. Il existe des sites de courtiers en bourse (les brokers) qui permettent d’accéder aux marchés financiers via, par exemple, la création d’un PEA (plan d’épargne actions).

Pilier n°2 : l’immobilier

image-immobilier

L’investissement dans la pierre constitue un excellent moyen de s’enrichir. Il est depuis toujours une valeur refuge et il est fondamental pour tout investisseur.

C’est d’ailleurs le pilier préféré des français puisque 27% d’entre eux souhaitent acheter un bien immobilier pour le mettre en location (3 investisseurs sur 10 d’après l’OMI, l’Observatoire du Moral Immobilier).

L’un des avantages de ce type d’investissement est qu’il est tangible, physique : vous achetez un appartement, un immeuble que vous possédez quoi qu’il arrive. Un autre avantage est que le prix des biens immobilier varie beaucoup et donc saura s’adapter à tous les budgets.

Il existe plusieurs types d’investissements dans l’immobilier :

  • location longue durée (LLD)
  • location courte durée (LCD)
  • colocation
  • parking

couplés à différentes stratégies :

  • location meublée (LMNP, LMP)
  • location nue
  • achat / revente

Maîtrisé, ce pilier vous permettra de vous enrichir tout en profitant de l’effet de levier rendu possible au travers du crédit bancaire. Il est utilisé par tous les hommes les plus riches au monde tel que Warren Buffet ou Arnold Schwarzenegger (et oui même lui !).

Pour ma part, j’ai commencé à investir dans l’immobilier en 2020. Aujourd’hui, par exemple, l’un de mes appartements mis en colocation me rapporte environ 400 euros par mois. C’est mieux qu’une augmentation de salaire qui n’arrive jamais non ?

Pilier n°3 : l’entrepreneuriat et le business physique

La création d’une entreprise est connue et reconnue du grand public comme un moyen d’enrichissement qui peut être rapide. Ce pilier n’est pas aussi simple d’accès car il demande beaucoup de temps, d’investissement financier et personnel. De solides connaissances sont également requises avant de se lancer : le marché, juridiques, financières, managériales, gestion etc.

image-entrepreneur

Il est vrai que ce pilier peut s’avérer être l’un des plus efficaces accélérateurs vers l’enrichissement. Cependant, il sera probablement le plus difficile à mettre en place.

Point important : contrairement aux idées reçues, il ne faut pas avoir LA bonne idée avant de créer son entreprise.

Se lancer dans un marché concurrentiel veut aussi dire qu’il y a une demande et donc des clients. Il sera difficile de se lancer sur certains marchés pour lesquels il y a de très grosses multinationales qui détiennent déjà la majorité des parts de marché.

Difficile ne veut pas dire impossible pour autant. Si votre offre se détache de la concurrence et qu’elle touche un public suffisamment qualifié alors foncez. Ce qui compte c’est la valeur créée et apportée aux clients. Plus celle-ci est importante, plus vos chances de réussites le sont également.

Qui n’a jamais rêvé de créer ou revendre une entreprise qui fonctionne en automatique et génère des millions d’euros de bénéfices ?

Je dois avouer que c’est l’un de mes projets dans le futur, c’est quelque chose qui me fait peur mais rêver en même temps. Et vous ? dites le moi dans les commentaires !

Pilier n°4 : le business sur internet

Depuis maintenant de nombreuses années, internet est au cœur de nos vies. Il est devenu très facile et peu coûteux de créer un business sur internet. Pour cela vous avez simplement besoin d’un site/blog, d’un hébergeur web et d’un nom de domaine. Toutes les connaissances nécessaires à la création et la mis en ligne de votre site web se trouvent sur internet, gratuitement. Seul le coût de l’hébergement est à prendre en compte, celui-ci étant dérisoire (10-35€ par an). Il peut être gratuit également mais l’offre sera souvent plus limitée et moins performante.

Il existe énormément de façons de gagner de l’argent sur internet : affiliation, vente de produits numériques ou de formations, dropshipping, site e-commerce, publicité.

Monter un business en ligne demande peu de moyens financier au départ mais, pour être honnête, demande de la discipline et du temps.

La clé est de partager votre passion car le temps investi ne sera pas une corvée pour vous. Gagner de l’argent ne doit pas forcément être le but recherché mais plutôt une récompense pour le travail fourni.

Ce n’est pas grave si vous ne partagez par votre passion, le plus important c’est de vouloir aider des gens à résoudre un problème profond et très douloureux pour eux.

Créez du contenu (texte, vidéo, audio…) et partagez le avec le monde entier. Dans un premier temps, la création d’une communauté sera la clé pour pouvoir ensuite monétiser votre travail et ainsi pouvoir vivre de votre passion.

La création d’un business sur internet est idéal pour débuter dans l’investissement car il permet de générer du cash tout en limitant les risques, quasi nuls, afin de l’investir ensuite dans les 3 autres piliers.

De plus c’est également une très belle expérience personnelle puisqu’elle vous permettra de partager votre passion avec de nombreuses personnes, de faire des rencontres et de ne pas rester dans un travail qui ne vous plait pas car vous aurez créer les votre ! Tentant non ?

Si vous souhaitez créer votre blog en 5 minutes et commencer votre business en ligne, je vous invite à lire cet article : Comment créer un blog avec OVH en 5 minutes ?

Conclusion

Vous connaissez maintenant les 4 piliers de l’indépendance financière. Il ne tient qu’à vous de vous lancer le plus rapidement possible. Car avoir une connaissance et ne pas l’utiliser ne vous rendra pas plus riche n’est-ce pas ?

Voici, selon moi, les étapes à suivre qui vous mèneront à la richesse :

1- Formez-vous : c’est un pré-requis, il ne faut pas se lancer sans formation préalable car vous risquez de perdre votre argent et c’est ce que nous voulons éviter.

2- Créez votre business en ligne : pour commencer à générer du cash qui pourra être investi dans les autres piliers.

3- Investissez dans les 3 autres piliers : à ce stade vous pouvez choisir d’investir dans la bourse, l’immobilier ou créer votre entreprise. Mon conseil est de privilégier l’investissement sur les marchés financiers via les actions ainsi que l’acquisition de biens immobilier. Vous pouvez soit faire les 2 en parallèle, soit l’un ou l’autre. Dans tous les cas, le plus important est de le faire correctement, petit à petit et en ayant une stratégie précise en tête.

Il faut voir l’investissement comme un marathon vers la richesse et non pas un sprint. Faites les bons choix et vous serez toujours récompensés. Et surtout croyez en vous !

Mon conseil

Lire le livre Père riche, père pauvre écrit par Robert T. Kiyosaki !

Pour commencer votre formation, je vous conseille vivement cet excellent livre. Il vous aidera à développer votre intelligence financière et vous donnera les bases de l’investissement.

Ce livre m’a beaucoup apporté et m’a permis d’avoir le déclic dont j’avais besoin pour passer à l’action. C’est une mine d’or que tout investisseur se doit de lire avant de se lancer.

Vous pouvez le retrouver ici :

Père riche, père pauvre – Edition 20e anniversaire

A votre tour, dites moi dans les commentaires si vous avez déjà mis en place l’un des piliers de l’indépendance financière présentés dans cet article. Je suis très curieux de savoir quels sont vos investissements !

Prenez soin de vous ! A bientôt dans un autre article !
Steph

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.